Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Je sais que ça fait longtemps que je n’ai pas posté de critiques mais je voudrais commencer les vacances en beauté :)

 

Réalisateur : Marc Webb

Date de sortie : 4 juillet 2012

Genres : Action, Fantastique, Aventure

 

Synopsis :  Abandonné par ses parents lorsqu’il était enfant, Peter Parker a été élevé par son oncle Ben et sa tante May. Il est aujourd’hui au lycée, mais il a du mal à s’intégrer. Comme la plupart des adolescents de son âge, Peter essaie de comprendre qui il est et d’accepter son parcours. Amoureux pour la première fois, lui et Gwen Stacy découvrent les sentiments, l’engagement et les secrets. En retrouvant une mystérieuse mallette ayant appartenu à son père, Peter entame une quête pour élucider la disparition de ses parents, ce qui le conduit rapidement à Oscorp et au laboratoire du docteur Curt Connors, l’ancien associé de son père. Spider-Man va bientôt se retrouver face au Lézard, l’alter ego de Connors. En décidant d’utiliser ses pouvoirs, il va choisir son destin…(source Allociné)

 

Bon je suis une grande fan de super-héros et de comics mais j’ai toujours eu du mal avec Spider-Man que je trouvais trop…niais (en partie parce que je ne supporte pas Mary-Jane et pourtant j’adore Kirsten Dunst). J’ai vu les films de Sam Raimi qui étaient très bon mais j’aimais sans plus. Hier quand je suis allé au ciné, j’avais pas mal d’appréhensions, est-ce-que ce sera juste un remake ? Et bien non, je n’irais pas jusqu’à dire que c’est un renouveau total mais on découvre un Spider-Man plus humain, plus noir aussi et un ado avant tout. Parce que Tobey Maguire ne faisait pas assez ado à mon goût alors qu’avec Andrew Garfield, je me suis beaucoup retrouvée et j'ai beaucoup ri aussi ! Et la VF est plutôt bonne (la voix d'Andrew est différente dans la film). On revient à un côté plus proche des comics et plus physique aussi.

 

Oui, on connaît tous les origines de Spider-Man perdu Papa/Maman quand il était jeune, à grandis chez son oncle et sa tante, mordu par une araignée radioactive, développe des superpouvoirs et deviens un héros. Mais cette fois-ci, on découvre quelqu’un de vraiment torturé par la  mort de ses parents et qui veut en savoir plus, ce qui l’amènera à rencontrer le Dr. Curtis Connor et à se faire mordre. Quand il découvre ses superpouvoirs, il les utilise pour s’amuser et il essaye de jouer au héros (en partie pour venger son oncle Ben mais… n’oublions pas que le but d’un super-héro n’est pas de se venger mais de faire justice et de protéger les gens, ce que Spider-Man comprendra plus tard) mais il finit vite par comprendre que ce n’est pas un jeu et qu’il peut y avoir des conséquences graves. A partir de ce moment-là, l’ado looser devient enfin le Spider-Man mature. Je pense vraiment que beaucoup d’ados peuvent se retrouver  dans ce film (avouons-le, on a tous un film qui nous a marqué et nous a fais prendre des décisions).

 

Bon après, il y a quelques points noirs, le Lézard n’est pas particulièrement charismatique alors que je trouvais que le Dr. Connor avait quelque chose de pathétique et d’attachant.Mais c'est vrai que sans Spider-Man, le Lézard n'aurait jamais existé (vous comprendrez pourquoi dans le film) et ça rajoute un plus à l'histoire, ça tisse un lien entre les deux personnages. Les effets spéciaux et la 3D ont parfois quelques petits problèmes mais dès lors que l’on passe ça, on entre vraiment dans le film. Après, c'est vrai que pour les scènes de combat et les déplacements de Spidey entre les buildings, la 3D apporte vraiment quelque chose .

 

Ensuite, pour la nouvelle petite amie de Spidey, Gwen Stacy interprétée par la magnifique et talentueuse Emma Stone (colorée en blond pour l’occasion. Rappelons que Kirsten Dunst s’était coloré en rousse alors qu’elle était blonde et que Emma qui est rousse s’est colorée en blonde pour le film. Problem ?), je trouve vraiment qu’elle est beaucoup plus attachante que Mary-Jane d’abord côté intelligence : Gwen est une scientifique, Mary-Jane une actrice ratée. Ensuite, Gwen Stacy est quand même la girlfriend originale (même si techniquement, elle est morte dans les comics et qu’elle ressuscite en suite en s’enfuit en France avec tante May). Et puis on découvre en même temps les premiers émois adolescents de Spider-Man mais pas de façon niaise, de façon réaliste. Et Gwen est une battante ! Il suffit de la voir dans la tour Osborn mais chut, j’arrête de spoiler.

 

Bon, pour Andrew Garfield rien à dire, c’est vraiment un très bon acteur mais ça je l’avais déjà dit dans The Social Network.

 

C’était assez risqué de confier la réalisation à Marc Webb (Web = toile en anglais, coïncidence ?) car il a surtout réalisé des clips bon oui, il a aussi réalisée (500) jours ensemble que j’ai adoré mais bon, confier la réal d’un blockbuster a un mec qui a un tout petit CV, c’est un pari risqué qui au final s’est avéré gagnant malgré quelques lacunes.

 

Au niveau de la B.O. de James Horner, je ne sais pas trop, je n’ai pas vraiment fait gaffe tellement j’étais à fond dans le film…

 

En bref, contrairement à ce que Telerama dit (oui, j’ai vraiment un problème avec ce magazine), ce n’est pas que du réchauffé et le film fait vite oublier Tobey Maguire (et les 3 premiers films). Mais je pense que c’est la phrase de Première qui résumé le mieux le film : « Venez pour le surhumain, restez pour l’humain ». C’est donc un 3.5/5 bien mérité pour The Amazing Spider-Man.

 

Bonnes vacances :)

Crapaud

 

Ne vous fiez pas à la BA, le film est meilleur que ce qu'elle présente.

 

Tag(s) : #Films action-fantastique

Partager cet article

Repost 0