Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réalisateur : George Lucas

Date de sortie initiale : 13 octobre 1999

Date de sortie en 3D : 8 février 2012

Genre : Science-fiction, aventure, fantastique

 

Synopsis : Avant de devenir un célèbre chevalier Jedi, et bien avant de se révéler l’âme la plus noire de la galaxie, Anakin Skywalker est un jeune esclave sur la planète Tatooine. La Force est déjà puissante en lui et il est un remarquable pilote de Podracer. Le maître Jedi Qui-Gon Jinn le découvre et entrevoit alors son immense potentiel. 
Pendant ce temps, l’armée de droïdes de l’insatiable Fédération du Commerce a envahi Naboo, une planète pacifique, dans le cadre d’un plan secret des Sith visant à accroître leur pouvoir. Pour défendre la reine de Naboo, Amidala, les chevaliers Jedi vont devoir affronter le redoutable Seigneur Sith, Dark Maul.
 (source allociné)

 

Je viens de sortir de la séance de ce « faux » premier Star Wars et je n’ai pas été déçue. Bon, ce n’est pas la première fois que je le vois (ce serait même plutôt le cinquième) mais je ne m’en lasserais jamais. Beaucoup de fans détestent la prélogie mais moi je l’adore, je ne pense qu’elle tue l’esprit des premiers Star Wars mais qu’au contraire, elle la renforce…

 

Côté scénario, aucun gros problème, l’histoire est bien écrite et on n’a pas de mal pour rentrer dedans bien que parfois, elle aille trop vite. Les personnages sont attachants (à part Jar Jar qui peut être frnachement soûlant mais ça, tous les fans vous le diront...) et merveilleusement interprétés avec une mention spéciale au jeune Jack Lloyd qui incarne Anakin jeune et qui pour son âge est déjà un acteur très crédible malgré quelques petites erreurs qui passent quasiment inaperçues. On retrouve la phrase culte d'Obi-Wan, "Ja'i un mauvais pressentiment" (oui, en y pensant, il est carrément pessimiste ce mec).

Pour les effets spéciaux, ils se sont bien sûr améliorer par rapport à la trilogie initiale mais il reste quelques erreurs qui sont assez funs à chercher.

Ce qui m’a quand même déranger, ce sont les mauvais raccords de doublage sur certains figurants, en particulier au moment de la course, à regarder, ça craint un peu mais on peut facilement les oublier tellement l’histoire nous prend aux tripes.

Les décors (tournés sur fonds verts et bleus of course) sont beaux et agréables à regarder, très détaillés pour la plupart en particulier la planète Naboo, à ce niveau là, rien à redire la course de pod est énorme.

La musique est magnifique est c’est juste un plaisir de la réentendre en dolby. John Williams reprend les thèmes de la trilogie et les nuance de façon à ce qu’on puisse tout de même les reconnaître. Le seul qui ne bouge pas c’est bien sûr le thème d’ouverture. Et à la fin, lors de la conversation entre Yoda et Obi-Wan Kenobi qui porte sur l’avenir du jeune Anakin, on peut entendre la célèbre Marche de l’Empereur qui en dit long sur ce qu’il va devenir…

Passons maintenant à un sujet beaucoup plus délicat, l’utilisation de la 3D. Evidemment, c’est un manœuvre commerciale mais pas que, on peut vraiment remarquer des détails qu’on ne pouvait tout simplement pas apercevoir en 2D (notamment toutes les bêtises de Jar Jar ). Il n’y a pas énormément d’images en 3D mais celles qui le sont en valent la peine car elle est réussie.

 

En bref, j’ai été ravie de pouvoir le revoir, Georges Lucas nous prouve qu’il est bel est bien bon réalisateur bien que cet opus soit le moins bon de tous, les acteurs se donnent à fond, les combats sont un régal et on en ressort des étoiles plein les yeux. Et puis, il y a mon Sith préféré, Dark Maul donc j’accorde un 3,5/5 à Star Wars : La Menace Fantôme.

 

Et comme ça fait longtemps, deux petits bonus :

-Un grand bravo à Uggie, le chien de The Artist qui a remporté un collier d’or dans la catégorie Meilleur chien dans un film.

-Le sujet de mon prochain billet ; Sherlock Holmes : Jeu d’Ombres.

 

                                                                                             Bonne Semaine !

                                                                                                                      Crapaud

 

      PS : Dans la course de Pod, si vous chercher bien, vous appercevrais Indianna Jones et un plan qui est repris deux fois on apperçois aussi des compatriotes d'E.T. dans le Sénat et à d'autres endroits et enfin, à la fin du générique, on peut entendre la respiration de notre cher Dark Vador ;)

Tag(s) : #Science-fiction - action

Partager cet article

Repost 0