Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd’hui, je m’attaque à Dark Shadows !

 

Réalisateur : Tim Burton

Date de sortie : 9 mai 2012

Genre : Comédie, fantastique

 

Synopsis : En 1752, Joshua et Naomi Collins quittent Liverpool, en Angleterre, pour prendre la mer avec leur jeune fils Barnabas, et commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas a le monde à ses pieds, ou du moins la ville de Collinsport, dans le Maine. Riche et puissant, c’est un séducteur invétéré… jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angelique Bouchard. C’est une sorcière, dans tous les sens du terme, qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant.
Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé…

 

J’avais été assez déçue du Alice au Pays des Merveilles de Burton dont je suis une grande fan que j’avais trouvé trop commercial… Donc, j’attendais Dark Shadows avec impatience car il semblait revenir à ses débuts (Beetlejuice)

 

Le scénario est inspiré de la série du même nom (qui était d’ailleurs assez catastrophique ^^). Au programme, vampire, sorcière, loup-garou, fantômes… Si vous n’aimez pas le fantastique, passez votre chemin ! Un scénar assez simple au final et dont on devine assez vite la fin mais ça reste quand même un très bon divertissement. N’empêche Tim Burton arrive quand même à réunir presque tous les genres cinématographiques possibles en un seul film. Ce qu’il avait d’ailleurs déjà fait avec Sleepy Hollow. Certains dialogues sont assez énormes notamment lorsqu'il voit le "M" de MacDonald "Méphistolès !" ou lorsqu'il voit Alice Cooper "C'est la femme la plus laide que j'ai jamais vu". J'avoue que j'ai beaucoup rigolé ! Par contre, je ne sais pas ce que ça donne au niveau des doublages vu que mon cinéma le diffusait en VOSTFR. L'anglais du 18ème, c'est chaud à comprendre...

 

Côté acteur, un casting de luxe, évidemment, Johnny Depp (8ème collaboration avec Burton), Eva Green superbe en sulfureuse succube blonde, Michelle Pfeiffer son talent et sa choucroute, Helena Bonham Carter rousse et toujours aussi folle et Chloë Grace Moretz en pleine crise d’adolescence. On a le droit aussi à un petit caméo de Christopher Lee ;) Les personnages sont bien joués et correspondent assez bien aux acteurs. A ce niveau là, aucune objections.

 

Pour les effets spéciaux, ils sont assez impressionnants, je pense surtout à la fin où l’on peut voir l’un des personnages se briser en morceaux de plâtres.

 

Un décor très noir (à part sur quelques scènes du début où l’on voit Johanna qui sont plus colorées) et gothique, on retrouve vraiment l’essence de Tim Burton. Le film est très esthétique notamment le manoir qui est juste magnifique.


J’ai adoré la BO surtout avec l’apparition d’Alice Cooper dans son propre rôle (il a vieillit ^^) qui est décidément dingue. Les autres musiques sont soit des musiques « populaires » soit des compositions de Danny Elfman (L’Etrange Noël de Mr Jack).

 

A la fin du film, on peut voir une courte scène qui pourrait être l’intrigue d’une suite mais pas la peine de rester jusqu’au bout, il n’y a plus rien après.

 

En bref, un Tim Burton meilleur que le précédent mais qui n’arrive pas à la cheville de ses premiers films. Pour cette comédie gothique, j’accorde donc un 3.5/5.

 

Bonne semaine :)

     Crapaud

 

PS : Je vais peut-être devenir chroniqueuse radio mais je vous tiendrais au courant ;)

 

Tag(s) : #Comédie

Partager cet article

Repost 0